Amour divin, amour humain : La figure de la Femme à la Renaissance


Amour divin, amour humain : La figure de la Femme à la Renaissance

Vendredi 24 mai 2024, 20h30

Eglise Saint-Eustache, Paris (75)

La Vierge Marie, femme entre toutes les femmes, mère aimante, est une source d'inspiration pour les compositeurs. A cet amour divin se réfléchit l'amour humain : flamme ardente, amours contrariées, douleur et regrets. Un voyage à travers l'Europe de la Renaissance et son langage poétique.

Femme entre toutes les femmes, objet de dévotion, miséricordieuse, mère aimante, aussi belle que la rose ou le lys, la Vierge Marie est une source d'inspiration pour les compositeurs, que ce soit par la plus simple expression d'un Ave Maria de Jean Mouton, un contrepoint savant de Josquin Desprez ou par la ferveur des double-chœurs chers à l'époque de Victoria ou Palestrina.

A cette figure tutélaire, à qui la grâce est rendue en confiance, se réfléchit l'amour humain. Flamme ardente, amours contrariées ou malheureuses, douleur, tristesse et regrets, le langage poétique de la Renaissance se dévoile passionné, hyperbolique et imagé. Un homme se noie dans ses larmes, un autre subit un destin cruel par l'indifférence de sa belle, un rossignol se fait porteur de messages, deux amis conversent sur l'inconstance de leur bien-aimé. Tous ex-priment les tourments amoureux de la vie terrestre.

En écho aux pièces de la Renaissance, deux compositions contemporaines viendront s'intercaler, Le calme et doux Mother of God, de Tavener, et le torturé Io piango de Lauridsen, sur un poème de la Renaissance italienne.

Distribution

Maîtrise Notre-Dame de Paris, Choeur d'enfants, Jeune Ensemble, Ténors et Basses du Chœur d'adultes
Yves Castagnet, orgue
Emilie Fleury, direction

Programme

Durée : 1h environ

William Byrd (1543? - 1623), Ave Maria
John Bennet (1575?-1614?), Weep, o mine eyes
John Dowland (1563 - 1626), Can she excuse my wrongs?
John Tavener (1944-2013), Mother of God, here I stand
William Cornysh (1465? - 1523), Ah Robin, gentle Robin
Juan del Encina (1468?-1533), Señora de hermosura (Extrait de Cancionero de Palacio)
Anonyme, Dindirindin (Extrait de Cancionero de Palacio)
Tomas Luis de Victoria (1548-1611), Ave regina caelorum a 8 - Ave Maria, gratia plena a 8
Francesco Guerrero (1528-1599), Ave virgo sanctissima
Morten Lauridsen (1943), Io piango
Giovanni Pierlugi da Palestrina (1525?-1594), Salve regina a 4 - Beata es virgo Maria
Josquin des Prés (1450-1521), O virgo prudentissima
Roland de Lassus (1532-1594), Alma redemptoris mater a 8
Jean Mouton (1459-1522), Ave Maria
Josquin des Prés (1450-1521), Mille Regrets


Réserver

Tarifs

Catégorie 1 : 40 €
Catégorie 2 Plein tarif : 25 €
Catégorie 2 Tarif réduit (-26 ans et demandeurs d’emploi sur justificatif) : 15€
Catégorie 2 Gratuit : Enfants de – 12 ans

Groupes de + 10 personnes : reservation@msndp.com

En vente sur place le soir des concerts à partir de 20h

Comment venir ?

Eglise Saint-Eustache
146 Rue Rambuteau
75001, Paris
Île-de-France

Crédit photo : ©Léonard de Serres