Brahms,  Un Requiem allemand


Brahms, Un Requiem allemand

Dimanche 7 juillet 2024, 16h00

Abbaye Royale, Celles-sur-Belle (79)

Brahms composa sa messe des morts en allemand sur des textes de la Bible de Luther. Dans une vision humaniste, l'ode funèbre délivre des mots d'espoir : " Bienheureux ceux qui souffrent car ils seront consolés" commencera par chanter le chœur.

Au grand complet pour la clôture de cette 5e et dernière saison "hors-les-murs", les choeurs de la Maîtrise, sous la direction d'Henri Chalet donneront le Requiem allemand de Brahms, dans une transcription d’Yves Castagnet pour chœur, orgue et percussions. Dans sa langue maternelle, Brahms compose sa messe des morts sur des textes de la Bible de Luther, suite au décès de sa mère. Les larmes du deuil n'empêchent pas l'ode funèbre de délivrer des mots d'espoir : " Bienheureux ceux qui souffrent car ils seront consolés ". Cette vision humaniste et sacrée est visible tout au long de l'œuvre.

Distribution

Maîtrise Notre-Dame de Paris
Jean-Baptiste Bonnard, percussions
Yves Castagnet, orgue
Henri Chalet, direction

Programme

Brahms, Un Requiem allemand


Réserver

Comment venir ?

Abbaye Royale
12 rue des Halles
79370, Celles-sur-Belle
Nouvelle-Aquitaine

Crédit photo : © Léonard de Serres